Rechercher
  • Nicolas

Pourquoi ma Maison ne se vend pas ?

Certains vendeurs essaient de vendre leur bien depuis de nombreux mois alors que le marché se porte bien. Ils pestent contre le marché, contre les acquéreurs trop exigeants, contre leur agent immobilier incompétent...

Une chose leur échappe :

Si le bien était conforme au marché, il se vendrait dans les mêmes délais que les biens concurrents.

En France, ce délai est compris entre 90 et 100 jours.

Prenons un cas précis : Roubaix !

Roubaix, dans le Nord, c’est 91000 habitants, c’est 700 transactions immobilières par an, 60 transactions par mois, 200 annonces par mois sur les sites de vente immobilière.

Il y a des biens trop chers, d’autres très bons marché. Chaque acquéreur se positionne sur une échelle rapport qualité/prix en fonction de ses critères de choix (avec ou sans travaux, etc.). Il va sélectionner les biens qui l’intéressent surtout d’un point de vue financier et affectif.

A la fin du mois, les biens trop chers ou avec défauts ne se sont pas vendus, et les 60 maisons les mieux positionnées sur le marché ont été vendues.

Les biens qui ne se sont pas vendus sont toujours sur le marché. Ils sont rejoints par de nouveaux biens, qui restent également dans les prix du marché et sont concurrentiels.

Le mois suivant, le même schéma se reproduit : De nouveaux acquéreurs se présentent, avec la même réflexion : « Trouver le bien qui me convient et que je pourrai acheter. »

A votre avis, les acquéreurs vont se positionner sur les biens qui étaient présents à l’origine ?

Non, bien sûr ! Ils vont toujours se positionner selon les mêmes critères de rapport qualité/prix !

Sur les 200 maisons en vente, 140 étaient trop chères et elles le restent ! Sans modification de prix ou bouleversement du marché, ce qui était trop cher, reste trop cher et n’a toujours aucune chance de se vendre.

Alors que faire ? Baisser le prix bien sûr !

Si un bien voit sa valeur baisser, soit il était trop cher et il le reste. Et donc il n’a toujours aucune chance d’être vendu !

Soit il était trop cher et il ne l’est plus. Et donc il a toutes les chances d’être vendu !

En conclusion, faites confiance aux études de marché faites par votre agent immobilier et à sa connaissance du terrain !

Le bon prix n’est pas celui que vous donnerez à votre bien, mais celui que veulent lui donner les acquéreurs !


6 vues